20 cadeaux de naissance (complètement) inutiles

Autant vous dire tout de suite, je suis du genre frugale. Je ne l’ai pas toujours été vu le bordel qu’il y a chez moi et les cartons pas encore déballés du dernier déménagement (qui date d’il y a un an quand même). En fait, ça m’énerve d’avoir tant d’affaires. Donc depuis quelques années (depuis les enfants en fait) je réfléchis deux, trois cinq fois avant d’acheter, la grande question étant « Est-ce que j’en ai vraiment besoin ? ». Si seulement j’avais adopté cette bonne habitude avant ! Non, parce que quand j’ai su que j’étais enceinte de Chamaco, après l’émotion, les larmes, toussa, mon premier réflexe a été de faire ma liste de shopping. C’est comme ça qu’on s’est retrouvés avec une chambre de bébé pleine de machins inutiles dont on se serait bien passés. Donc si vous avez prochainement un cadeau de naissance à faire et que vous ne voulez pas le retrouver en vente sur eBay, je vous laisse 20 articles pour bébé à ne surtout pas acheter.

Ceux que j’ai essayé

 

  1. Les chaussures de bébé

Oui je sais, c’est super mimi. Tout ce qui donne à bébé des airs de mini adulte rend les gens hystériques, moi comprise. D’ailleurs il faudrait voir la psychologie derrière tout ça. Sauf que, de un, bébé n’aime pas trop avoir des trucs qui lui font les pieds rigides, et de deux, il voudra forcément y goûter. Les Chamacos, jusqu’à l’âge de marcher, ont toujours été en chaussettes ou en pyjama. Et les jolies chaussures que j’ai reçu en cadeau sont restées dans un tiroir.

  1. Le jumper

Ça c’était quand on suivait encore les recommandations du pédiatre. "Pour muscler ses jambes" qu’il nous a dit. On en a acheté un super joli-bling-bling avec plein de trucs qui faisaient du bruit. Les Chamacos l’ont un peu snobé. Cinq minutes et ils voulaient passer à autre chose. Du coup c’était un joli élément de déco du salon qui nous donnait bonne conscience. Mais pas plus.

  1. Le coussin d’allaitement

Bon ça c’est pas totalement la faute du coussin d’être inutile, c’est la nature qui n’est pas toujours cool. Je n’ai pu allaiter aucun des deux. Je l’ai encore en travers donc passons. Celui-là a été un de mes premiers achats de maman inconsciente-qui-claque-son-pognon-sans-réfléchir. J’étais tellement convaincue de la nécessité de la chose que j’en ai acheté un hors de prix avec un truc vibrant qui se glisse à l’intérieur (je vous ai entendus ricaner !). Il pouvait servir non seulement à allaiter mais aussi à bercer bébé, l’aider à se tenir assis, relever sa tête, le caler dans le lit des grands, lui donner le biberon, lui apprendre à écrire et retenir ses tables de multiplication…En tout cas le bébé sur la photo avait l’air radieux. En vrai, les miens étaient terrorisés d’avoir un truc qui leur vibrait sous le cou et ne trouvaient jamais une position confortable, peu importe dans quel sens je mettais le foutu coussin. Il s’est vite retrouvé en haut du placard celui-là.

  1. La sucette

J’ai hésité à la mettre celle-là. Mon intention n’est certainement pas de lancer le débat pour ou contre donc ne me gueulez pas dessus s’il vous plaît. En fait je m’en fiche un peu si c’est le mal ou pas. On m’en avait offert une dans un coffret de biberons. Elle s’est retrouvée au fond d’un tiroir tout simplement par ce que je l’ai oublié là et qu’il ne m’est jamais venu à l’esprit de leur mettre dans le bec. Même en cas de crise aigüe avec une heure de pleurs continus. Je ne suis pas spécialement contre, je n’y ai juste jamais pensé.

  1. Le biberon high-tech

J’ai reçu un Dr Brown’s comme cadeau de naissance et je l’ai trouvé tellement joli avec son système de ventilation anti-colique super sophistiqué (un piège à pognon ces coliques !) que j’en ai achetés quelque uns en plus avant même d’avoir essayé sur un vrai bébé. En fait c’est une horreur à laver. Il faut deux goupillons de taille différente plus une éponge super décapante pour laver les six pièces qu’il faut ensuite remettre ensemble pour le prochain bib. Bébé qui mange toutes les trois heures, plus une demi-heure pour qu’il veuille bien faire un rot, plus une demi-heure pour laver le foutu biberon, vous voyez quoi !

  1. Les vêtements dans des matières improbables

Vous êtes au courant que bébé va passer son temps à gerber sur ses fringues ? Sans compter les couches qui débordent et la bave qui coule. Je vous assure que le pull en cachemire ou la robe en dentelle n’ont absolument aucun intérêt pour la maman qui va passer les premiers mois à sentir le lait caillé (si elle a de la chance) et qui aura deux lessives quotidiennes à faire. Et si en plus c’est du lavage à sec c’est carrément du foutage de gueule. Donc on range bien proprement dans la penderie et on va retrouver le vêtement quelques mois plus tard quand Vésuve-le-bébé se sera un peu calmé : « Ben merde, ça ne lui va plus. ».

  1. L’Ergobaby

J’entends encore des mamans qui me gueulent dessus. Autant l’écharpe de portage a été très utilisée ici, autant l’ergo a été un achat superflu. En plus, ce que j’aime de l’écharpe c’est que c’est juste un bout de tissu donc on peut réutiliser pour faire des choses sympas. Je pense à un porte pyjama. C’est une question de choix en fait, donc justement il vaut mieux laisser le choix à la maman. Pour l’ergo, j’ai encore dépensé une fortune dans un accessoire super cher, en coton bio, d’une couleur unisexe (ben oui j’avais déjà planifié mon coup), avec les protège-bretelle pour pas qu’ils mâchouillent un truc tout crade. A la rigueur quand ils sont tous petits et qu’ils remuent pas trop, voire pas du tout, ça peut aller, mais après, les Chamacos n’aimaient pas du tout. On n’a jamais réussi à les mettre confortablement sur la hanche ou sur le dos.

  1. Les jolies pochettes pour le sac à langer

Ah le sac à langer ! Vous savez, les premières semaines il est tout beau tout propre et on le prépare avec soin à chaque sortie. Et toutes ces petites pochettes pour mettre tous les objets qui relèvent du minimum vital on trouve ça très mignon. J’en avais une pour les bavoirs, une autre pour les lingettes et une autre pour le tapis de change. Ça fait propre et organisé. En fait au bout de quelques mois, ce même sac à langer aura viré au gris-noir et on trouvera dedans un biberon moisi et des miettes de gâteau. Et ces mêmes pochettes seront devenues obsolètes. Il faut dire que la maman a déjà la patience bien entamée. Vous avez déjà essayé de changer un bébé dans des toilettes publiques ? On tient ses jambes d’une main parce qu’évidemment il ne s’est pas gêné pour en mettre partout tandis que de l’autre main on fouille à nos risques et périls (on ne sait jamais sur quoi on va tomber) dans le sac à langer pour trouver les lingettes. Qui se trouvent dans une pochette. A fermeture éclair.

  1. Les vêtements trois mois

Je ne dis pas dans le cas de prématurés, mais vraiment, on s’en sert tellement peu que ce n’est pas la peine d’investir des tonnes. Si vous offrez des vêtements trois mois il y a de fortes chances que bébé ne les porte jamais. Les miens avaient 4-5 pyjamas pour les premières semaines. Pareil pour les bodys. Bon c’est vrai qui si on leur met du 6 mois trop tôt ils ont une phase sac à patates mais ça passe tellement vite de toute façon.

  1. Le rétroviseur pour siège-auto

Je l’avais mis sur ma liste de naissance pour Chamaca. Avec Chamaco je n’avais rien pour regarder ce qu’il faisait dans le siège arrière et en tant que jeune maman je flippais pour un rien quand j’étais seule en voiture avec lui. En fait lui il dormait peinard. Donc quand j’ai reçu ce cadeau pour la petite sœur j’étais super contente. Et il s’est avéré qu’il était inserviable. J’ai passé un temps fou à l’ajuster mais rien à faire, je voyais soit ses pieds soit le dessus de sa tête. Donc à moins de faire 1 mètre 90 ou avoir des sièges de voiture bizarrement conçus, ça ne m’a servi à rien. Je trouve même que c’est une distraction pour bébé alors que pour certains (dont moi) la voiture est salvatrice quand on n’arrive pas à les faire dormir.

  1. Le chauffe-biberon

Jamais déballé celui-là. Le lait à température ambiante passait très bien pour les Chamacos. Bon, au même temps, on n’a pas un climat à se geler les fesses dehors ici. Je comprends que quand il fait froid on ait envie de leur donner un biberon tiède mais moi j’ai préféré ne pas les y habituer. Comment on fait sinon quand on se retrouve à donner le biberon en voiture/dans la rue/au supermarché et que bébé fait la gueule parce que son lait n’est pas tiède ?

  1. Les anneaux de dentition

Je crois qu’il faut se calmer avec la dentition. J’ai vu des mamans qui avaient des frissons d’angoisse quand elles savaient que les dents arrivaient. Moi, j’ai pas remarqué plus que ça. Bon si, évidemment, je garde le souvenir de leurs premières dents mais ce que je veux dire c’est qu’ils n’ont jamais été gênés. Et puis vraiment s’ils veulent se gratter, un gâteau sec ou du pain dur c’est quand même vachement plus apetissant qu’on bout de plastique rempli d’un liquide suspect. Ça m’a toujours fait flipper ce liquide d’ailleurs, j’avais peur qu’ils arrivent à percer l'anneau. Maintenant ils s’en servent comme jouets pour le bain.

  1. Le mobile

La mélodie qui se répète en boucle, les animaux qui tournent au-dessus de leur figure, je trouve ça limite malsain. Chamaco a fini par décrocher furieusement le sien. Je crois qu’il commençait à péter un plomb. Et puis le moment du coucher doit être un moment de calme et de silence pas un moment à se la jouer hypnotiseur.

Ceux que je n’ai pas essayé, mais vraiment, je ne comprends pas 

 

  1. Le babycook

Ben non je ne vois pas l’intérêt. Laisser un rein dans un gadget qui sert exclusivement à faire des repas de bébé, vraiment, je ne vois pas. Pour le temps que ça dure. Je me suis servie d’une casserole et d’un mixeur à main et ça a très bien fait l’affaire.

  1. L’égouttoir pour biberons

Parce que les biberons ne sèchent pas de la même façon dans un égouttoir normal ?

  1. Le trotteur

Faut le dire combien de fois que c’est dangereux ? Non mais, je déconne pas, ma sœur a failli être tuée par son trotteur. Sérieusement.

  1. Le matelas anti-reflux

Et soulever les matelas avec une serviette enroulée, personne n’y a pensé ?

  1. La poubelle à couches

Ben c’est une poubelle quoi !

  1. Le thermomètre pour le bain

Le coude du parent marche très bien. En tant qu’adultes à un QI moyen on est quand même capables d’estimer la température de l’eau pour ne pas ébouillanter nos enfants, non ?

  1. Le babyphone

A moins de vivre dans un château, si on n’entend pas bébé pleurer c’est parce qu’on ne veut pas l’entendre.

Et en bonus…

 

  1. Le chauffe-lingettes

151804127

Je me pisse dessus quand je vois ce truc. J’ai vraiment besoin d’expliquer là ?

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !